L’amour de soi 

Où en est votre relation avec vous-même? 

A quel niveau vous aimez vous? Comment vous parlez vous à l’intérieur ? De quelle façon faites- vous vivre votre dynamique intérieure? Comment traversez- vous vos tempêtes internes? Attendez- vous d’être parfaite pour enfin vous accepter? Pour vous, l’amour est-il une question de mérite ou de conditions? Comment vivez- vous votre rapport aux autres? Dépendez-vous constamment du regard ou jugement, voir de l’amour d’autrui?

Mes motivations et mon parcours :

Parce que mon histoire m’a amené à traverser ce chemin, il me tient à coeur de vous accompagner à vous trouver et à ne plus vous lâcher. Pendant des années, j’ai cherché à l’extérieur de moi ce qui pouvait combler un sentiment de vide intérieur, d’insécurité affective et de peur. Alors j’ai cherché, et j’ai (cru) trouver : Dans l’absence de nourriture, dans l’excès de nourriture, et dans mes relations amoureuses.

Dans l’absence de nourriture, j’ai paradoxalement voulu me sauver pour exister. La refuser était pour moi une manière de dire NON à ce que je ne voulais plus, une façon pour moi de me différencier et de reprendre un pouvoir sur ce qui semblait m’étouffer. 

Puis j’ai connu l’autre côté de la même médaille: L’excès de nourriture. Cet excès me servait à tout : c’était ma béquille, mon pilier, mon intensité. Il symbolisait la vie que je n’osais pas vivre, dans toute sa vibration et ses saveurs. A d’autres moments, il me permettait de m’échapper, de fuir mes émotions, de partir très loin. Il comblait tout et me nuisait en même temps. 

En parallèle, mes relations amoureuses ont été le plus grand terrain d’évolution et de chemin personnel que j’ai connu. Elles m’apportaient ce que moi-même je m’empêchais de vivre. Je vivais à travers ces personnes, ce que seule, je croyais ne pas pouvoir vivre. A chaque rupture, j’avais l’impression de n’être plus grand chose et le vide en moi s’accentuait. Je les vivais comme des abandons et des tragédies. 

Durant toutes ces années j’ai travaillé sur moi en étant accompagné par une thérapeute. J’ai repris la responsabilité de mon histoire et commencé à me reconnecter à moi et à mon corps. Je sentais que je n’étais pas que mes souffrances,  et c’était justement cela qui me faisait peut-être le plus peur. J’ai commencé à croire que j’étais capable, que j’avais le droit d’oser être qui je voulais. J’ai pu construire mon « Avatar » tout en arrêtant de lutter contre mes anciennes béquilles. Puis mon avatar a grandi, et les béquilles n’avaient plus vraiment de place dans cette nouvelle vie. Echapper à la peur viscérale de devenir qui je voulais avait été le bénéfice secondaire de mes « dépendances ». J’avais été en plein conflit interne : Entre l’expression de mon individuation, et la peur de celle-ci même / Entre la peur du vide et la peur du plein.  

C’est en retrouvant mon pouvoir personnel,  en me promettant de vivre cet amour d’abord à l’intérieur de moi, et en m’autorisant à me créer une vie inspirante que tout a changé. Je me suis lancée le défi que j’allais m’aimer comme personne ne m’avait jamais aimé et miracle : Tout à l’extérieur de moi a changé ! J’ai osé quitter un travail dans lequel je ne m’épanouissais plus, je suis sortie de ma zone de confort sans même savoir d’avance ce qui allait vraiment se passer. Je ne voulais plus rêver ma vie, mais je voulais vivre mes rêves pour pouvoir inspirer et transmettre mon merveilleux, mon message au monde.  A partir du moment où je me suis choisi, la vie m’a littéralement « choisi ». Ma dynamique intérieure est évidement mouvante puisque je suis humaine et bourrée de paradoxes, ce qui a changé est « juste » la manière de la vivre. Et ce « juste » fait toute la différence. 

Oser s’aimer c’est le meilleur don que vous puissiez faire au monde

Oser s’aimer c’est …

Oser être soi librement et authentiquement et créer une alliance avec soi sans conditions. C’est un pacte passé de soi à soi, un saut dans le vide complètement fabuleux et chavirant. C’est une autorisation à se donner, pour suivre ses désirs et aspirations les plus profonds!

Tous les jours, l’existence me témoigne que la vie confirme ce que l’on croit profondément. Nos croyances et pensées créent notre réalité et notre monde extérieur. Se dire OUI à soi est le meilleur chemin pour que la vie nous dise OUI. Se dire OUI,  c’est suivre QUI l’on est, ce qui nous anime et nous fait vibrer : Notre étincelle unique. Se dire OUI c’est manifester ce que l’on souhaite apporter au monde, c’est OSER inspirer, rayonner, créer qui l’on est sans la peur du regard de l’autre. Se choisir est, pour moi, une évidence par laquelle nous devons passer afin de rayonner et de donner pleinement au monde. Ne sommes-nous pas la personne avec laquelle nous allons vivre toute notre vie? Alors autant que cette histoire-là soit fabuleuse, non ? S’embrasser pleinement et se rencontrer est la plus belle rencontre de toute une vie car c’est aussi se faire la promesse que nous ne nous abandonnerons plus. 

                                                                   « L’Amour de Soi est une idylle qui ne finit jamais » Oscar Wilde

S’aimer ce n’est pas juste s’aimer quand tout va bien, c’est aussi s’aimer dans nos difficultés, dans nos craintes, dans nos parts d’ombre, car elles font que vous êtes unique et que vous êtes Vous !

Etre en relation épanouissante avec l’autre et plus largement avec le monde ne peut se faire sans cet engagement avec soi. Alors si je vous demande : « Avez-vous un chéquier et une banque? », il se peut que vous me répondiez « oui ». Si je compte énormément pour vous, et que je vous demande de me faire un chèque de 20 000 euros , vous allez surement me répondre : « J’aimerais t’aider mais si je te fais le chèque, il risque d’être bloqué car je n’ai pas l’argent sur mon compte ». De même, on ne peut pas rouler s’il n’y a pas d’essence dans la voiture, et on ne peut pas mettre d’essence si la pompe est vide.

L’amour est la même chose que le compte bancaire ou l’essence …..Si vous n’avez pas en vous une réserve suffisante, vous ne pourrez pas donner à l’autre de manière saine. S’engager vers soi est tout sauf de l’égoïsme : C’ est la plus belle preuve d’amour que l’on peut faire aux autres et au monde. 

Mon accompagnement est fait pour vous si :

  • Vous n’aimez pas votre corps et vous vous cachez sous vos complexes 
  • Vous vous juger intérieurement et vous avez sur vous des croyances qui vous limitent 
  • Vous vous culpabilisez souvent 
  • Vous n’arrivez pas à vous assumer en fonction de qui vous êtes
  • Vous cherchez en vain cet amour de l’autre qui vous comblera 
  • Vous vivez une dépendance affective qui vous éloigne de vous-même
  • Vous voulez apprendre à vous connaitre 
  • Vous vous êtes longtemps « sacrifié » pour les autres au point de vous oublier
  • Vous n’osez pas dire « Non » 
  • Vous vous comparez constamment aux autres

Comment  ? 

Un appel  » connaissance OFFERT » afin de cibler vos besoins et de vois ensemble si ma pratique peut y répondre. 

Coaching amour de soi à Lyon- en individuel avec Nadege ARNAUD Thérapeute

Accompagnement Individuel

Coaching amour de soi à Lyon- en ateliers avec Nadege ARNAUD Thérapeute

Accompagnement en Groupe